Presque comme une victoire

Je reçois un message de l’avocat de cassation. Il me fait par de la décision du Conseil d’Etat, concernant ma demande d’annulation de la décision de l’ordre des médecins.
Il m’annonce que ma demande a abouti, la décision a été annulée pour un vice de forme. J’ai eu de la chance : dans la rédaction du texte de la décision, il y a de grosses erreurs qui entraînent quasi automatiquement la nullité. C’est pourquoi les autres motifs de ma demande n’ont même pas été examinés par le jury.
C’est donc un peu comme une victoire. Je peux dire « j’ai gagné en cassation ». Ce n’est pas rien.
Le seul ennui, c’est que l’affaire est renvoyé devant l’ordre des médecins, qui doit se prononcer une nouvelle fois. Là, je n’ai rien à espérer. Ca sera pareil que la première fois, perdu d’avance. Je demande à mon avocat s’il est possible d’arrêter la procédure à ce stade. J’ai envie de finir sur une petite note de victoire. A priori, cela semblerait possible. J’ai encore le temps de réfléchir, la nouvelle audience n’aura certainement pas lieu avant l’année prochaine.
Le lendemain, j’apprends aussi par mes connaissances que Dr VieuxPépère a été condamné à quelques mois de prison avec sursis, dans le cadre d’une autre affaire. Je n’en sais pas plus, mais je suis heureuse d’apprendre cette nouvelle !

Publicités

Laissez votre commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :